PRESS

L’Euromoot est fini – l’aventure continue !

L’Euromoot 2019 « Parate Viam Domini » s’est terminé samedi par une audience avec le Saint-Père et la Sainte Messe dans la Basilique Saint-Pierre présidée par le Cardinal Angelo Bagnasco, rassemblant à Rome cinq mille jeunes de l’UIGSE-FSE d’une vingtaine de pays. « Donnez toujours de cette façon, en allant de l’avant ; pas avec le désir de posséder qui vous retient toujours en arrière. « Donnez et il vous sera donné ». Ce sera le don qui comblera votre désir. Je vous souhaite, chère guide-aînée et cher routier d’Europe, d’être pionniers sur la voie du don.» a dit le Pape François aux jeunes membres de l’Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe – Fédération du Scoutisme Européen (UIGSE- FSE), réunis à Rome. Parmi les moments les plus émouvants, le chant e la Promesse Scoute que les jeunes ont chanté chacun dans leur langue à la fin du discours du Pape François. Ce chant représentait une réponse aux paroles du Pape, un grand « Oui » à la construction de l’Europe que le Pape souhaite.

Le message complet du Saint Père et la vidéo de l’audience sont disponibles au lien suivant: http://w2.vatican.va/content/francesco/it/events/event.dir.html/content/vaticanevents/it/2019/8/3/scouts-europa.html. Une traduction française est en cours.

Des groupes de 20 à 50 jeunes de 2 ou 3 nationalités différentes ont parcouru les chemins historiques de l’Ombrie, des Abruzzes, de la Toscane et du Latium sur les traces de grands saints comme Saint Paul, Saints Cyrille et Méthode, Saint François d’Assise, Saint Benoît de Nursie ou Sainte Catherine de Sienne, saints qui, outre le fait que certains d’entre eux soient patrons de l’Europe, représentent par leur vie un exemple idéal à suivre, à la redécouverte de l’héritage culturel chrétien. Pendant ce temps, les jeunes ont participé aux « Mobilia Scriptoria », une activité inspirée par le monachisme bénédictin qui a transmis la culture et la foi après le déclin de l’âge classique. A chaque route était assigné un des quatre évangiles. Les jeunes qui ont parcouru les routes ont réfléchi sur un passage de l’Évangile avec une Lectio Divina, puis ils ont fait à la main une copie du passage respectif ainsi que de leurs propres commentaires, issus de la Lectio Divina. Les quatre évangiles ont donc été entièrement copiés par ces jeunes, puis reliés dans un livre et offerts au Saint-Père lors de l’audience.

Dans les quatre grands lieux de camp près de Rome, les routiers et guides-aînées ont fait connaissance avec les traditions et les caractéristiques de chaque nation participante, ont écouté des conférences historiques et spirituelles et, divisés en ateliers thématiques, se sont consacrés à l’apprentissage de nouvelles compétences, allant du chant  au soin de la création et aux techniques scoutes.

Enfin le 3 août, 25 ans après l’audience des Scouts d’Europe avec Saint Jean Paul II, tous les participants venus des quatre lieux de camp près de Rome, se sont réunis dans la Salle Paul VI pour l’audience avec Sa Sainteté le Pape François. Ensuite, ils ont assisté à la messe finale à la Basilique Saint-Pierre, célébrée par Son Éminence le Cardinal Bagnasco. « Vous avez la vigueur de la jeunesse, des années pleines de rêves et d’espoirs, d’audace et de promesses, mais rappelez-vous que la jeunesse du cœur n’a pas d’âge : les années passent vite, mais la jeunesse doit rester, même voilée par cette patine de sagesse que le temps donne à ceux qui l’accueillent sereinement. C’est pourquoi nous pouvons dire que les paroles de Jean le Baptiste valent pour nous tous », a expliqué le Cardinal Archevêque de Gênes aux jeunes présents dans la Basilique, rappelant la devise de l’Euromoot 2019 « Parate Viam Domini ». La réponse aux paroles du Précurseur, saint Jean-Baptiste, montant du tombeau de Pierre, étaient les martyrs et les saints, les femmes et les hommes qui avaient donné leur vie pour Jésus, les milliers de saints qui avaient préparé les voies de Dieu. Sacrifice était l’autre nom de l’amour et la joie était la confiance en Jésus, a réitéré le cardinal : La foi n’était pas un ensemble d’émotions ou de bons sentiments, la vie chrétienne était la vie liée au Christ. Les saints avaient compris que la chose la plus importante dans l’existence n’était pas d’être important, mais d’être utile et que la liberté ne consistait pas à faire ce que l’on veut, mais à choisir le bien et le vrai.

Pour plus d’informations, d’articles et de matériel vidéo et photographique, veuillez consulter le site https://news.euromoot.org/. Le matériel peut être utilisé en indiquant le copyright © UIGSE – Euromoot 2019 et en faisant référence au site web.

 

L’Euromoot est fini – l’aventure continue !download

 

Press Office

EUROMOOT
https://euromoot.org
Elena Grazini
+39 338 190 24 36
elena@elenagrazini.it